Beautiful Wedding de Jamie McGuire

Auteur : Jamie McGuire
Editeur : J'ai lu
Date de sortie : 8 avril 2015
Nombre de pages : 156
Résumé :


Pourquoi Abby a-t-elle souhaité épouser Travis après l'accident du bâtiment Keaton ? Quels secrets ont-ils partagés avant la cérémonie ? Où leurs noces sont-elles déroulés ? Quelqu'un avait-il connaissance de leur projet ?
Ce qui s'est passé à Vegas ... ne reste plus à Vegas ! Abby et Travis dissipent enfin les zones d'ombres planant autour de ce jour ( et de cette nuit ) exceptionnel, et nous en disent même un peu plus ... La récompense d'une longue attente qui en valais la peine. Etes-vous prêtes à fuguer avec Travis Maddox ?



<< J'ai vu des photos du mariage de mes parents. Je pensais que Maman était la mariée la plus belle du monde. Et puis je t'ai vu dans la chapelle, et j'ai changé d'avis. >>
Cette phrase, ce n'est pas la plus belle du monde ? Avis à la population masculine, vous dites ça à votre femme le jour de votre mariage, elle fond encore plus dans vos bras.

Sur ce blog, j'ai déjà déclarer mon amour pour cette histoire. J'ai aussi déjà parler du personnage de Travis, c'est un personnage que j'affectionne particulièrement parce qu'il a certains trais de caractère que j'ai aussi. L'impulsivité, quand quelqu'un le blesse il le blesse encore plus, son mauvais caractère ...  Ce qui nous rends tous les deux insupportables ( à très hautes doses ). Mais au si on creuse un peu, derrière notre épaisse carapace ce trouve un grand cœur.

<< La seule chose qui me fait peur, c'est la vie sans toi, Poulette >>

<< Je ne pus m’empêcher de sourire comme un gamin. Abby produisait cet effet sur moi. Depuis le début. Et le produirait à jamais. >>
Il est trop chou, il a vraiment un cœur. Il faut juste mettre le doigt dessus et là, on trouve un ours en peluche.
Oui c'est bien Travis Maddox qui a dis les trois phrases que je viens de vous citer. Au début du premier tome, je ne l'en aurai pas cru capable. Cet homme tout de muscle, vulgaire, insolent, qui ne peut pas se poser avec une fille et la traiter correctement.

Je pense qu'il est donc inutile d'en rajouter, vous avez compris et je radoterais.


<< Elle est futée. Elle est généreuse aussi, et fidèle à ses amis, mais faut pas non plus la prendre pour une idiote. La première fois que je t'ai vu, au bord du Cercle, c'est l'image qui m'est venue. Derrière le cardigan boutonné et plein de sang, j'ai tout de suite vu une fille pas facile à impressionner. J'ai su que j'allais devoir vraiment te mériter. Que tu ne me ferais pas confiance sans bonne raison. Je l'ai vu dans ton regard, et je n'ai pas arrêté d'y penser, jusqu'à ce que je te croise à la cafétéria. J'avais essayé de faire comme si de rien n'était, mais au fond je savais que c'était impossible. Toutes mes conneries, mes errances étaient miettes de pain sur le chemin qui menait jusqu'à toi. Qui nous menait à cet instant. >>

En suite, il y a ce côté que j'adore. C'est la façon dont les Maddox sont ( et ce parlent entre eux ),. J'ai adoré ça dans les tomes précédents, mais ici ça se confirme. Ce sont des gens qui sont très francs, qui aiment bien titiller leurs frangins. Mais qui dès qu'il y a un problème, dès qu'il faut rendre des services, ils sont là, et c'est ce que j'aime chez eux.

<< Les flics viennent de partir. Papa est chez Tim mais j leur ai dit que vs étiez à Vegas pr vs marier,
J crois qu'ils ont gobé.

Sérieusement ?

J t'assure. Je mérite 1 Oscar avec vos conneries.
Je dis ça, je dis rien. >>

<< Le visage de Trent apparut, radieux.
- Salut, p'tit con !
Je secouai la tête en riant et fis signe à mes frères d'entrer.
- Aller, grouillez-vous, les mécréants. J'ai une femme qui m'attend,et un smoking avec mon nom dessus. >>
Non sérieux, j'adore l'ambiance qu'il y a entre les frères Maddox.

Ils peuvent se titiller, se faire chier ( il faut dire ce qui est ). Mais lors que je me souvient du passage de l'incendie ( présent dans les tomes précédents ), on voyait que Travis était mal, très mal. On voit à quel point ils aiment tous et c'est cet amour que je trouve magnifique. Et l'auteure le retranscrit très bien.

<< Nous ne nous connaissons pas, mais je sais que vous comptez beaucoup. Je ne peux pas être ici et voir mon bébé vous promettre son amour, mais si j'avais pu être présente, voici les quelques mots que j'aurais sans doute souhaité pouvoir vous dire.
    Tout d'abord, merci d'aimer mon fils. De tous mes garçons, Travis est le plus tendre. C'est aussi le plus fort. Il vous aimera de tous son être si vous le laissez faire. Dans la vie, certains drames nous affectent, mais certaines choses ne changent pas.
    Un garçon qui n'a plus de mère est une créature très curieuse. Si Travis ressemble un tant soit peu à son père, et je sais que c'est le cas, c'est un océan de fragilité protégé par une épaisse muraille de jurons et d'indifférence feinte. Un Maddox vous en fera toujours voir mais, si vous l’accompagnez, il vous suivra jusqu'au bout du monde.
   Plus que tout, j'aurais voulu être ici aujourd'hui.J'aurais aimé voir son visage quand il s’engagera à vos côtés, me tenir là avec mon mari et vivre ce grand jour avec vous. Je crois que c'est l'une des choses qui me manqueront le plus. Mais assez parlé de moi. Si vous lisez cette lettre, c'est que mon fils vous aime. Et quand un Maddox tombe amoureux, il aime toujours.
    S'il vous plaît, embrassez mon garçon pour moi. Si vous devez vous disputer un jour, je souhaite que ce soit pour savoir lequel de vous deux est le plus indulgent.
Avec tous mon amour,
Diane >>
C'est la lettre que Dianne ( la mère de Travis ) pour l'élue du cœur de Travis (elle est morte avant que Travis puisse rencontrer Abby ). Et cette lettre, m'a tellement émue. En la lisant, j'en ai même pleurer. Je la trouve tellement belle, tellement sincère.

Personnellement, j'ai été un peu déçu des raisons, de la motivation d'Abby pour épouser si précipitamment Travis. Mais après je me dis que c'était la bonne occasion, et quand on connais la toute fin de l'histoire on peut se dire que ce n'est pas plus mal comme ça, ça leur a mis un petit coup de pouce et hop ! mariage, enfants ...

<< Abby Abernathy était connue pour une chose : elle savait cacher son jeu. Elle était capable de commettre un crime et de sourire comme si de rien était, de mentir sans le moindre trouble dans le regard. Un seul être au monde pouvait espérer arriver à lire en elle, et là il devait décider de tenter le coup ou non avec elle.
Cet être, c'était moi. >>

Après, vous n'êtes en aucun cas obligé de lire ce livre, c'est un "hors-série", mais si vous avez adorer la duologie ( je crois qu'on dis ça comme ça ), vous ne pouvez qu'aimer ce tome-ci. Personnellement j'en ai appris un peu plus sur les personnages, et j'ai vraiment passé du bon temps à lire ce tome qui est assez court par rapport aux autres.

Je vous souhaite une bonne journée, et tous le bonheur du monde,
Julie ❤

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jour 12 : Un livre dédicacé