Le transcendant de Guillaume Duhan

Auteur : Guillaume Duhan
Editeur : Maryshair
Date de sortie : novembre 2015
Résumé :
Après la disparition de sa famille. Bader Al-Sayyed part à leur recherche et passe dix années de sa vie à retracer le chemin de leur ravisseur. Jusqu'au jour où l'on glisse une mystérieuse lettre sous sa porte ...








Guillaume Duhan, m'a contacté il y a quelques jours et m'a proposé de lire sa nouvelle ( parce que oui, ce n'est pas un roman, c'est une nouvelle intermédiaire ). J'ai tout de suite accepté. Mais je ne savais pas trop dans quoi je me lançais. Moi qui aime bien les loup-garous, et ce petit monde là, je ne savais pas du tout où j'allais avec cette nouvelle, je sortais de ma zone de confort. Et je ne savais pas si ça allais me plaire. De plus lorsqu'il m'a dis que c'était une nouvelle intermédiaire, qu'il y avais deux tomes avant ( même s'il m'a dis que si je ne les avais pas lu, avant de lire la nouvelle il n'y avait pas de soucis ), j'avais encore plus de doute, je me demandais si j'allais être perdu ... Mais je me suis lancée, et j'ai lu sa nouvelle. Je me suis jetée dans le vide, dans l'inconnu.

<< Depuis que ma famille a disparu, je ne suis plus un homme. Je suis devenu un animal, j'ai perdu toute dignité ... >>

Et franchement je ne suis pas déçue d'avoir commencé cette nouvelle. Pour tous ceux qui pourraient ce demander il n'y a pas de loup-garou, pas de vampires ... pas d'êtres surnaturels. Juste des humains, et c'est déjà bien assez.

<< Le dispensaire. Un lieu dévasté qui autrefois servait à soigner et reconstruire les hommes. A son tour, il a besoin d'aide ... Mais personne n'est là pour lui. Je me dis souvent que les hommes ne méritent pas qu'on leur fasse du bien.
En ce qui me concerne, je ne mérite plus rien. J'ai causé la mort d'un jeune soldat, envoyé ici pour défendre son pays. J'ai privé une mère de son enfant, une femme de son mari, peu-être pire : un enfant de son père. Quelle injustice ! Et j'en suis l'instigateur. Je suis condamné à porter ce fardeau jusqu'à la fin de mes jours.
C'est pourquoi je n'ai jamais réellement pu croire en Dieu. S'il existait réellement, pourquoi laisait-il faire ça ? >>

Au début, j'aimais bien la nouvelle, l'histoire commence rapidement ( en même temps dans une nouvelle on ne peut pas ce permettre le luxe de faire attendre le lecteur ), il y a des rebondissements ... L'histoire est assez dynamique ... Mais je dois vous avouer que ce qui m'a le plus plu, c'est la plume de l'auteur. Il décrit très bien les sentiments que Bader ( le personnage principal ) ressent, la manière dont il est tourmenté ... Il veut retrouver ses proches qui ont disparus. Il part à leur recherche à travers la planète, on suit ses péripéties et ses tourments, ses questionnements ...

<< Je ne me débat pas ; je mérite de mourir ainsi. Je mérite cette violence. J'ai détruit la vie d'un homme qui n'avait rien demandé sans en avoir le droit. J'ai fait souffrir sa famille. >>

Mais la chute ... Je ne vais pas vous la révéler parce que de un ça casserai tout, et de deux je ne supporte pas qu'on me dise la fin d'une histoire. Mais je vous préviens, j'ai sauté dans le vide pour me lancer dans cette lecture, mais là, pour la chute, j'ai fait une chute libre du haut de l’Everest. Je ne m'y attendais tellement pas, je m'étais préparer à une toute autre fin que quand j'ai lu la chute, que j'ai refermé la nouvelle. J'étais complètement déboussolée, j'avais du mal à me rappeler comment je m'appelais et où j'étais. Le narrateur m'a complètement manipulé, et je suis tombé en plein dans le panneau.

<< Dans ces dernières secondes, j'ai envie de revoir Kate, Atika et John, une dernière fois. J'ai envie de leur demander pardon. De leur dire à quel point ils ont illuminé ma vie, à quel point ils ont transformé mon chagrin et ma douleur en joie et un bien-être immense. >>

Je ne peux pas trop vous en dire plus si vous ne l'avez pas lu dans le risque de vous dévoiler la chute qui m'a fait encore plus aimer l'histoire. Je peux juste vous dire que si vous n'avez pas lu les tomes d'avant, ce n'est pas grave, pour ma pars j'ai tout compris et il n'y avais pas d'allusions au tomes précédents ( ou alors je ne les ai pas vu parce que je ne les ai pas lus ). Et Guillaume ( l'auteur ) m'a dis que le personnage principal était en fait un personnage secondaire du troisième tome ( qu'il est actuellement en train d'écrire ).

<< Mon âme s'est envolée le jour où Atika a été kidnappée. Mon âme est morte le jour où toi et John, vous avez disparu. >>

Cette nouvelle m'a donné envie de lire d'autres textes de Guillaume, donc je vais peut-être me lancer dans Le Clairvoyant ( le tome 1 de la série dont cette nouvelle fait partie ). Il est fort probable que je vous reparle de cette série qui va être longue, l'auteur a prévu huit tomes.

Donc Guillaume, si tu passe par là, je te félicite encore une fois pour cette histoire et pour avoir su me manipuler à la perfection. Je suis super contente que tu m'es un jour contacter pour que je lise cette nouvelle, parce que sinon je serai passé à côté de quelque chose de bien. Si vous voulez contacter Guillame, je pense qu'il n'y a pas de soucis, c'est quelqu'un d'adorable et de super gentil :) .

Je vous souhaite une bonne journée, et tous le bonheur du monde,
Julie ❤


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jour 12 : Un livre dédicacé